Faut-il cesser de faire des efforts si …?

Faut-il cesser de faire des efforts lorsqu'on se rend compte que ni nos questions ni nos réponses n'agréent à personne et que même les PeB en vous sont même plus accordés ?

Je suppose que le vocabulaire que l'on emploie pour répondre à une question joue un grand rôle dans la compréhension de la réponse., mais comment le savoir ..puisque nous sommes tous différents avec des scolarités et des connaissances tellement divergentes ?

Quelqu'un pourrait-il m'aider à retrouver l'envie de répondre à VOS questions ou bien est ce que chacun est satisfait de l'intérêt qu'il suscite ?

Merci d'avance, et merci aussi de bien vouloir éviter l'emploi d'insultes et de moqueries, pas la peine de m'enfoncer encore plus.

Le vieux Pourquoi pas ?

Actualizar:

Merci @ Shaolin ... maintenant la personne la plus importante c'est TOI. Tu as tout à fait raison, mais même si la raison le sait, le coeur parfois a des doutes. Je suppose que je suis dans un de ces moments clés où la vie paraît très ou même trop courte et où l'on pense n'avoir plus le temps d'attendre trop longtemps... mais là justement réside l' impression erronée.. et TU as eu raison de me le démontrer.

Permets moi de te tutoyer .. je suis vieux et d'ailleurs je tutoie même mon D.ieu.. donc ... ;-) Merci encore.

Actualizar 2:

Merci @Elidal... un très beau conte ..mais il n'est pas africain ..mais bien français... mais qu'importe c'est comme pour les cadeaux .. c'est l'idée qui compte.

Je me demande si je me suis bien exprimé... car non, on ne peut pas plaire à tout le monde ..mais si le père,le fils et l'âne étaient passés par un village abandonné, ils n'auraient jamais su ce que c'était d'être heureux puisque personne ne les aurait questionné. Tu vois Elidal.. il y a toujours un autre côté à la médaille. Bonne semaine.

Actualizar 3:

@ ha çà mon cher Franz (Lizt ? ). on voit que vous êtes nouveau ici .. car sinon vous sauriez .. car même si votre PeB est désaccordé , rien ne vous empêcherait d'en jouer. Bon amusement et bien le bonjour chez ...vous.. où que vous soyez.

Actualizar 4:

@Carlène... Merci pour ce bel apport .. j'avais déjà eu le plaisir de lire tes réponses à Jean-Pierre et je les lis jusqu'au bout... un peu comme un bon vin qui n'a pas de lie.. Tu as tout à fait raison... le nombre de réponses ou d'étoiles ou e PeH ou PeB ne signifient pas que l'on est bon ou mauvais... cela dépend plus exactement si on est parvenu à toucher ceux qui ont le même intérêt pour les mêmes sujets que nous. Merci encore Carlène et pour moi une réponse ou une question avec ajouts ne sont jamais trop longues.. sauf si je remarque que l'intervention ne m'intéresse pas ...assez.. mais ça c'est assez.. rare. Je remercie ton stylo d'avoir fait ce "GROT" effort. ou GROS Teffort ", etc.

4 respuestas

Calificación
  • hace 7 años
    Respuesta favorita

    Richard Bach disait dans son livre "Le Messie récalcitrant"

    "Si tu comptes sur les autres pour être heureux ,tu as un problème ".

    Alors mon Vieux Pourquoi pas, vivez votre vie sans vous soucier de qui répond ou ne répond pas à vos questions.

    Je suis absolument certain que vous avez des pôles d'intérêt suffisamment forts pour ne pas vous torturer avec ça..

    Si vous attendez peu des autres ,alors ce qui vous arrivera d'eux sera une bonne surprise.

    Bien souvent nous nous rendons malheureux simplement parce que nous nous créons des attentes , et qu'elles sont déçues.

    Parce que nous nous créons des conditions : Si j'étais intéressant on me répondrait ...Faux...c'est juste dans votre tête ça .Les gens passent à côté et ne se soucient pas de ce que vous allez en déduire.

    Et pas de jugement non plus: Si les gens ne me regardent pas c'est que je suis insignifiant ou bien que ces gens là sont mauvais.

    Faux ; chacun mène sa barque et regarde sa route ...si vous êtes sur leur route ils vous verront ,sinon ils peuvent vous "rater" sans que cela puisse signifier que vous êtes nul ou qu'ils sont égoïstes ...

    Redonnez vous confiance auprès de ceux qui vous sont proches ,famille enfants ou même animaux et vous verrez , vous êtes la personne la plus importante au monde pour quelqu'un ,....et ce quelqu'un ...ce serait bien que ce soit VOUS d'abord .

    Amicalement.

    @ à toi "mon vieux"

    Merci...tu me touches.

    @ Elidal

    Helo Elidal , touché du compliment .

    J'aime ta réponse .

    Ton conte est une excellente illustration de ce qui nous mène au bonheur quand on a affaire aux autres.

    Bonne semaine à venir . et à plus loin ...

  • hace 7 años

    QR est un vaste espace "public" d'échanges, très hétérogène, au sein duquel chacun vient y chercher des curiosités ou des traits d'humeur en des partages empreints de caractères particuliers inhérent à la très large mixité des problématiques exposées et de la diversité en âge et origine des participants.

    Seul l'outil informatique, dont le réseau internet, autorise un tel niveau d'échanges. Il ne faut pas, je crois, y accéder dans la contrainte ou avec aspirations particulières fondées seulement sur le questionnement.

    . Imaginez parcourir cette vaste agora nouvelle,

    -bondée de monde, dont on ne sait très bien qui ils sont, ce qu'ils y font, ce qu'ils y viennent quérir- avec curiosité, sans se résoudre à atteindre des objectifs,

    . n'est-ce pas là qu'il faut trouver votre réponse ?

    Mon expérience jusqu'ici dans l'usage de ce site m'a permise de faire des observations très intéressantes et enrichissantes. Si particulières, que certainement je n'aurais pu réaliser dans aucun autre compartiment de communication.

    La "gratuité" de ce domaine "bavardeux", mais aussi l'acceptation de ce cosmopolitisme d'idées, m'ont autorisée à faire de merveilleuses découvertes de la pensée humaine.

    Bien entendu il est des catégories auxquelles je suis attachée plus que d'autres, de part l'intérêt des sujets que j'y trouve, mais aussi par l'accueil qui est réservé à mes propos.

    De mes quelques interventions en "Religions" ou "Immigration", j'ai dû m'enfuir tant j'y ai rencontré des formes relationnelles difficiles, violentes et si peu humaines, ...en y étant quelques fois expulsée sans modération.

    Mais finalement, j'ai constaté que ce sont-là des terrains d'échanges convenant très bien à des usages propres, donc satisfaisant des attentes que j'ignore, et que je respecte.

    Il y a aussi un autre aspect que votre question soulève et dont je ferais une observation:

    Le nombre de réponses n'est pas forcément un indicateur qualitatif des échanges. Dans des questionnements "profonds" où il m'est arrivé d'avoir peu d'échos, ceux que j'y ai trouvés étaient cependant de grande valeur, m'apportant des éclairages les plus satisfaisants.

    A votre question initiale: " Faut-il cesser de faire des efforts si "

    j'aurais tendance à répondre OUI,

    car toute activité souffrante non nécessaire à sa vie est à exclure.

    mais je pense aussi NON,

    connaissant quelques unes de vos interventions, elles m'ont paru de nature à apporter à l'ensemble de ce site une dimension positive, valorisant ainsi cet outil.

    <Veuillez excuser la longueur de ma réponse>

    en ce soir, mon stylo n'a de cesse de vouloir éterniser son trait... :)

  • Elidal
    Lv 6
    hace 7 años

    Bonjour,

    J'approuve à cent pour cent la réponse de Shàolin! Je rajouterais juste ce petit conte africain:

    Le secret du bonheur

    Un enfant demande à son père:

    - Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?

    Alors le père demande à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied. Et les gens du village de dire:

    - Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !

    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

    Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors:

    - Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !

    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

    Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant:

    - Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi!

    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

    Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire:

    - Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !

    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

    Arrivés à la maison, le père dit à son fils:

    - Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur.

    Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.

    Fais ce qui te plaît et tu seras heureux.

    Bonne lecture, bye ☺

    @ Shàolin: Coucou toi! Bon début de semaine, à plus loin! ☺

    @ Pourquoi pas?: Justement il me semble que nous devrions tous apprendre à être heureux sans nous préoccuper du regard de l'autre.. Et dans ce conte ( pas africain..), s'il n'y avait pas eu les autres, le père et l'enfant auraient bien fait comme ils l'auraient voulu d'entrée de jeu..☺

  • Franz
    Lv 7
    hace 7 años

    J'ai le PeB tout désaccordé !! Ouf Vite l'accordeur !! De violon ou de piano ? C'est quoi le PeB !

¿Aún tienes preguntas? Pregunta ahora y obtén respuestas.